A TOI, LONDRES




Je m’étais toujours fait une idée bien précise de la ville de Londres. Visiter cette ville en vrai a révélé bien des choses. Ce n’est pas un lieu qu’on visite en une seule fois. Comme Paris, c’est une ville que l’on doit arpenter. Elle est bien vraie, la magie des fêtes de Noël dont on entend parler en Angleterre.

Je vous emporte avec moi au creux de mes souvenirs pour essayer de vous donner, ne serait-ce qu’un petit aperçue de ce que j’ai vécu.

Prendre le train pour se rendre à Dulwich village et arriver dans une rue dans laquelle se trouve des petites maisons au style Harry Potter. Se lever le matin, se couvrir jusqu’aux oreilles pour aller rendre visite à la Reine au Palais de Buckingham. Y voir la révèle de la garde accompagnée par une fanfare. Se dire que le monde en fait toute une histoire pour vraiment pas grande chose. Se décider à aller aux grands magasins Harrods. Rentrer avec le mouvement de la foule dès l’ouverture. Ne pas se sentir à sa place, peut être si on avait un peu plus d’argent les soldes seraient vraiment avantageux. Aller manger un fish & chips avant de visiter le grand Tate Britain qui est une folie architecturale, où l’on se perd. Se rendre à Covent Market, flâner aux abords des boutiques et trouver un fleuriste incroyable pour les yeux. Rentrer fatiguer par les 27 arrêts de bus que vous venez de faire.

Se lever encore une fois, se couvrir jusqu’aux oreilles cette fois en direction de Piccadilly Circus, cette place dont vous n’avez pas arrêter d’entendre le nom. Aller faire les boutiques sur Oxford et Regent Street. Se retrouver dans la rue des grands magasins et encore une fois, ne pas se sentir à sa place qu'émerveillés par les vitrines. Retomber en enfance en rentrant dans Hamley’s. Ne plus savoir où donner de la tête. Rencontrer des elfes aux drôles de têtes. Déambuler dans Canarby street à la recherche des cadeaux perdus par le Père Noël et un bon repas à manger. Trouver une petite place très cocoon remplis de restaurants. Se promener le long de la Tamise pour trouver Big Ben. « C’est bizarre cette tour à côté de Westminster ? », « Fais voir la carte, je ne comprends pas où est Big Ben ». Trouver Big Ben en travaux. Tomber sur une statue assise sur un banc. Jouer les touristes jusqu’au bout. Prendre des photos avec les fameuses cabines téléphoniques. Ouvrir grands les yeux pour regarder les décorations de noëls et la ville tout éclairée malgré la nuit qui tombe déjà. Il est trois heures et demi. Se perdre au milieu de la foule en essayant de retrouver le chemin de la maison. Rentrer fatigué par le bruit de la ville et les 27 arrêts de bus.

Se lever une nouvelle fois, se couvrir jusqu’aux oreilles une autre fois pour découvrir the City. Être déposés devant une immense tour. Rester surpris par le nombre de différentes architectures que l’on peut trouver dans un même espace. Penser ça assez beau à sa manière. Assister à une messe de noël dans la Cathédrale St Paul. Se dire qu’on a de la chance. Avoir la chair de poule en écoutant la chorale. Traverser la Tamise par le Millenium Bridge. Se rendre à Borought Market. Le trouver fermé. Admettre que c’est encore mieux de voir l’envers du décor. Continuer sa promenade jusqu’au London Bridge pour voir la Tour de Londres. Le franchir pour essayer de mettre la main sur un restaurant pas trop cher d’ouvert. On est le 25 décembre. Enfin dévorer son déjeuné. Rentrer fatigué par le bruit de la ville, les nombres de pas accumulés et le trajet dans le taxi.

J’ai aimé Londres. J’ai aimé sa diversité architecturale. J’ai aimé être étonnée à chaque coin de rue, à chaque quartier visité. J’ai aimé avoir froid. J’ai aimé être entouré pour la chaleur qui s’échappe de la magie de Noël. J’ai aimé ne plus savoir où regarder. J’ai aimé devoir regarder vers le haut. J’ai aimé marcher longtemps. J’ai aimé m’arrêter pour apprécier le moment. J’ai aimé retrouver ma famille. J’ai aimé découvrir cette ville avec mes proches. J’ai aimé Londres. Et vous l’aimerez aussi. Londres, merci.

ARTICLES RECENTS

A R T I C L E S   R E C E N T S 

Tout chaud, tout frais...