APPRENEZ A LIRE LES ETIQUETTES



« C’est vraiment de la malbouffe ce truc ! - Oh mais il faut se faire plaisir dans la vie…. »


Faire attention à ce qu’on met dans son assiette, c’est faire attention à ce qu’on offre à son corps. Elle est bien loin l’époque où les gens savaient ce qu’ils mangeaient. Ils se font rares les potagers au fond du jardin et la cuisine-maison. Aujourd’hui, la façon de déterminer la qualité des aliments que nous mettons dans notre bouche, c’est de regarder la toute étiquette qui se trouve à l’arrière du produit et qui nous cache de nombreux secrets. Savoir lire une étiquette est très important pour éviter de nous faire entuber par les industriels agroalimentaires.



LA LISTE DES INGREDIENTS


Dans un produit, l’ordre des ingrédients nous donne un petit aperçu rapide de quoi il est principalement composé. Et oui, les ingrédients sont classés de manière croissante en fonction de leur quantité. En gros, le premier ingrédient de la liste sera celui qui sera présent en grande quantité et le dernier sera le moins utilisé dans le produit. Alors, si les premiers ingrédients sont suspects (du genre que vous n’arrivez même pas à lire son nom), il vaut mieux éviter d’acheter ce produit. Pour info, les produits dont la liste des ingrédients commence par SUCRE sont à éviter pour ne pas stocker des graisses dans vos tissus adipeux (Traduction : le sucre fait grossir !). Ensuite, il faut regarder la longueur cette fameuse liste car plus elle est plus longue plus cela veut dire que le produit est rempli d’additifs chimiques et d’autres produits qui sont parfois très mauvais pour notre santé. L’idéal, c’est d’acheter des produits avec une liste d’ingrédients courte. Moins il y a d’ingrédients plus le produit est naturel. Le must du must, c’est quand même les produits bruts ou bio qui viennent directement de la nature.


LES QUANTITES DE SUCRES


Quasiment tous les produits que l’on trouve dans les grandes surfaces sont gavés de sucre. Et pourquoi ? Parce cette substance qu’est le sucre est encore plus addictive que la cocaïne et que cela leur permet de donner du goût à des produits qui n’en auraient pas. Le sucre peut être caché derrière différentes appellations : saccharose, sirop de riz, sirop de maïs, sirop de malt, sirop d’orge, sirop de fructose, etc. Pour réussir à identifier les quantités de sucres présentes dans un produit, il faut regarder la case des valeurs nutritionnelles. En dessus des « glucides », on peut voir une ligne notée « dont sucres », c’est cette ligne qui vous dira la quantité de sucre qui a été ajoutée. Sachant que 1g de sucre ajouté est égal à un morceau de sucre.



LES ADDITIFS ALIMENTAIRES


Ce sont des substances qui sont ajoutées lors de l’élaboration de certains produits. On les utilise pour améliorer le goût, la texture ou pour la conservation des produits. Certaines de ces substances sont naturelles et inoffensives quand d’autres peuvent être carrément cancérigènes. Ces derniers sont notés par la lettre E suivie par 1qui indique un colorant, 2 qui indique un conservateur, 3 qui indique un antioxydant, 4 qui indique un épaississant ou stabilisant, du 5 qui indique un correcteur/régulateur ou un antiagglomérant, du 6 qui indique un exhausteur de goût et du 9 qui indique une cire, un gaz de propulsion ou un édulcorant.



CONNAÎTRE L’ORIGINE DES ALIMENTS


Tout d’abord, il est essentiel de connaître les aliments à leur état naturel par exemple le jambon n’est pas rose, mais plutôt gris. Alors, il faut faire l’effort de bien se renseigner sur internet ou après des commerçants pour les produits que vous consommez le plus. Il peut être intéressant de regarder la présence de logos officiels tels que le logo AB, label rouge, bleu-blanc-cœur qui prouvent une haute qualité. Il existe aussi les mentions « Saveur de l’année » ou « Elu produit de l’année ». Enfin, il faut vérifier l’origine de vos produits, car souvent, les industriels nous font croire que nous avons le choix, mais lorsqu’on regarde de plus les prés, la plupart des marques appartiennent à une dizaine de grands groupes industriels (type Coca-cola, Kellogg’s, Mars, Nestlé, L’Oréal…).

On pense parfois que c’est plus cher de manger bio, d’aller chez le boucher, acheter des produits frais, etc, mais finalement, ce sont les produits industriels qui sont peu chers car de mauvaise qualité. Quand on achète un produit industriel « bon marché », on consomme de l’eau, du sucre et des additifs chimiques. Un produit mauvais pour notre santé, quoi.



Savoir lire les étiquettes s’avère être vraiment important pour être en bonne santé et éviter de s’intoxiquer avec de mauvais produits. Pour commencer, vous pouvez vous aider de certaines applications comme Yuka pour connaître la qualité du produit par rapport aux quantités de protéines, sucre, fibres, calorie, graisses saturées, sel et additifs. Testez là sur les aliments que vous avez dans votre frigo, vous serez très franchement étonnés. Mangez mieux !

ARTICLES RECENTS

A R T I C L E S   R E C E N T S 

Tout chaud, tout frais...