CA Y EST, JE SUIS DEVENUE FILLE AU PAIR (Partie 5 : Too cool for school)






Après un long mois à rester à la maison à presque rien faire de mes journées a part dévorer des livres et regarder des séries, je ressentais le besoin de bouger un peu – je ne suis pas le genre de personne qui sait rien faire-. Il fallait que je découvre un peu la vie anglaise par mes propres moyens et essayer de me faire des amis. J’ai discuté avec une ancienne fille au pair du village dans lequel les filles vont à l’école et elle m’a dit qu’elle avait pris des cours dans une école à Oxford, Kheiron School. L’avantage de cette école, c’est qu’elle propose des cours spéciaux pour les filles aux pairs. J’ai donc pris contact avec cette école pour pouvoir m’inscrire. Les cours coûtent 18£ pour 1h30 et on doit payer un mois à l’avance. La famille m’a proposé de me payer les cours, ce qui est plutôt sympas –même si pour le moment, c’est moi qui paie -.

J’ai alors fait mon premier cours d’anglais lundi dernier. J’ai pris la voiture pour aller jusqu’à la gare et prendre le train, direction Oxford. Je crois que pour moi, la plus grosse aventure était de réussir à payer le parking et prendre un ticket pour le train. Mais au fond, ce n’était pas si compliqué que ça et je me suis débrouillée comme une chef.

J’ai marché de la gare à l’école, je suivais avec précision le GPS pour trouver l’école. Arrivée à l’endroit du point rouge, je me suis demandé si l’école ne s’était pas transformée en restaurant entre la conservation que j’avais eue avec la directrice et ce lundi. J’ai fini par trouver une petite porte coincée entre deux restaurants. J’ai sonné, on m’a ouvert et j’ai pu suivre le logo de l’école monté les escaliers et trouver des locaux calme. Je ne m’attendais pas à ça, mais on s’y sent bien.

C’est une école très simple où l’on semble ne pas se prendre la tête. J’ai discuté avec Rebecca la directrice – à croire que c’est un prénom populaire en Angleterre – pour remplir les documents de l’inscription et payer le premier mois.

On m’a ensuite dirigée dans une salle pour commencer mon premier cours. La classe était déjà remplie de personnes qui semblaient parler très bien anglais et je me suis demandée si j’étais vraiment à ma place. Dans ma tête, je me disais que j’allais vraiment passer pour une imbécile si je devais participer. Finalement, un des profs de l’école est arrivé et a déclaré que les personnes du groupe supérieur aux intermédiaires devaient changer de salle ; « ouf ! Ce n’est pas la bonne classe ! ». Me voilà rassurée.

Les gens du niveau supérieur au mien disparurent pour laisser place à mes nouveaux collègues de classe. Il y avait des Français, des espagnols… C’est un lieu où différentes cultures et langues se retrouvent et c’est super intéressant. Le prof est rentré dans la classe, il s’appelle Marc. Comme j’étais nouvelle, il m’a demandé mon prénom, si j’étais bien dans le niveau pré-intermédiaire, ce que je faisais en Angleterre et combien de fois, je viendrais par semaine. Il est vraiment très gentil.

Le premier exercice qu’on a dû faire était de se présenter à notre voisin. Ma camarade était Espagnole et je l’ai trouvé marrante. Elle ne comprenait pas toujours les questions que le prof posait et répondait toujours un peu à côté de la plaque. Mais elle essayait de toujours faire de son mieux et donner le meilleur, c'était important pour elle.

 

Ce jour-là, on a surtout travaillé l’expression orale et comment présenter des plaintes dans un restaurant ou un hôtel. Ce premier cours n’était pas très compliqué, j’ai réussis à comprendre toutes les questions et y répondre sans difficulté. Mais je suis contente de pouvoir revoir certaines choses comme :  comment prononcer certains mots ou parler au passé – mes plus grandes erreurs- .

J’ai passé un très bon moment et je pense que prendre des cours pourra véritablement m’aider. Le prof nous donne des devoirs à faire – que ne nous sommes pas obligés de faire- et on peut lui demander de nous faire travailler des choses en particulier. Cette école écoute vraiment les étudiants et leurs demandes, c’est une super idée pour vraiment progresser. Chaque mois, on a un rendez-vous avec les directrices pour faire le point et voir si on doit augmenter de niveau ou rester dans la même classe.

 

J’attends de voir d’ici un mois pour savoir si je progresse rapidement. J’espère pouvoir travailler mes erreurs et finir par trouver mes mots plus vite pour avoir des conversations fluides et correctes. C’est mon objectif pour ces 6 mois.


To be continued...

ARTICLES RECENTS

A R T I C L E S   R E C E N T S 

Tout chaud, tout frais...