CA Y EST, JE SUIS DEVENUE FILLE AU PAIR (Partie 8 : Mais en fait, c'est quoi être fille au pair ?)




En fait, être fille au pair, c’est un échange. C’est un partage avec la famille qui vous accueille. Vous faites parti de la famille qui vous nourrit et vous héberge, vous donne un peu de

« pocket money » et parfois vous paie les cours de langue. En échange de quoi vous vous occupez des enfants et de certaines tâches liées. Mais attention, vous n’êtes pas une femme de ménage, ni une baby Sitter ; vous deviendrez comme une grande sœur, un grand frère qui aiderait beaucoup les parents. Parfois, j’explique mon « travail » comme celui d’une nourrice qui reste vivre chez la famille. C’est un peu simpliste, mais c’est l’idée.

Cette situation est idéale pour les familles qui ont un petit budget et ne peuvent pas se payer une nounou, pour celles qui ont des horaires décalés ou ceux qui travaillent loin. Mais c’est aussi super intéressant pour la richesse culturelle (voir même apprendre une autre langue à ses enfants).

Et pour vous, c’est super pour apprendre une langue directement en immersion totale dans le pays. Comme vous avez tous vos week-ends de libre (normalement ou au moins deux jours de congé par semaine), ça veut dire que vous pourrez voyager, découvrir de nouveaux paysages. Ce n’est pas juste un travail, c’est aussi une expérience, un voyage qui permet de rencontrer des amis du monde d’entier, de faire grandir, mûrir et devenir indépendant. Vous arrivez là-bas, vous ne pouvez compter que sur vous-même et c’est une super expérience que d’apprendre à se faire confiance pour avancer.

Bien sure être fille au pair comporte aussi des désavantages qui ne sont pas moindres. Si vous cherchez à vous faire de l’argent, ce n’est pas la meilleure solution. J’ai dû devenir serveuse en plus pour essayer de mettre un peu d’argent de côté. Parfois s’adapter peut être un peu compliqué, comme je l’ai déjà dit, arriver dans une nouvelle famille avec des règles et habitudes différentes des siennes. Être dépendant, surtout si vous êtes dans un petit village perdu et que vous n’avez pas de voiture (difficile de sortir et bouger) mais aussi, vous ne pouvez donc pas faire tout ce que vous avez envie de faire sans demander la permission. Le calme, moi qui suis plutôt une fille solitaire, c’est quelques fois un peu dérangeant de toujours être entourés de trois filles qui font du bruit et se dispute. Et on ne va pas se mentir, se sentir seul ça m’arrive souvent.


Si votre objectif est d’apprendre une langue, je pense que ça peut être un bon compromis. Par contre, si votre objectif est de découvrir du pays, ce n’est pas le job que je conseillerais. En tout cas, être fille au pair, ce n’est pas toujours facile, mais c’est une expérience inoubliable.

ARTICLES RECENTS

A R T I C L E S   R E C E N T S 

Tout chaud, tout frais...