COMMENT SE SORTIR DU BURN OUT ?




En 2017, quand j’ai fait ma licence j’ai vécu un burn out. J’étais en apprentissage dans une boîte très agréable et accueillante malheureusement le métier que je faisais ne me plaisait absolument pas. J’avais du mal à trouver mal place et faisait tout mon possible pour rendre le meilleur travail possible. C’est mon corps qui a tiré la sonnette d’alarme, il m’envoyait des signaux tels que la boule au ventre ; que je n’écoutais pas. C’est lorsque j’ai commencé à faire des crises d’angoisses que j’ai vraiment pris la chose au sérieux.

C’est pourquoi je décide de te parler aujourd’hui des « burn out » pour que tu puisses être informé.e sur ce sujet.


Qu’est-ce qu’un burn out ?


Déjà, si on traduit « burn out » en français on obtient « se consumer » ; et l’expression est assez parlante.

Le burn out est aussi connu sous le nom « syndrome d’épuisement professionnel »


« Le burn out est un état d’épuisement physique, émotionnel et mental lié à une dégradation du rapport d’une personne à son travail. »

En général, un burn out fait son apparition quand les attentes professionnelles et les représentations que l’on se fait de son métier ne correspondent pas avec la réalité du métier. Créant donc un stress chronique auquel il devient compliqué de faire face.

Attention, le burn out n’est pas une maladie mentale mais plutôt un ensemble de symptôme, un état émotionnel.


Les causes d’un burn out sont diverses : une surcharge de travail, la pression pour travailler plus rapidement, ne pas réussir à contrôler son travail, ne pas être reconnu ou félicité, ne pas comprendre les objectifs et demandes, ne pas disposer d’assez de moyens pour atteindre l’objectif, ne pas se sentir en sécurité ou équité…


Au départ, il s’agit d’un sur engagement qui apporte pendant un certain temps un sentiment d’accomplissement. Avec le temps, le travail commence à déborder sur la vie privée de la personne ; celle-ci, par peur de mal faire son travail ressent alors de l’anxiété.


Bien que tout le monde puisse en souffrir, les gens qui sont vraiment investis dans leur travail (parce qu’ils l’ont choisi par exemple), celles qui ont dû mal à gérer leurs émotions ou encore les personnes consciencieuses voir perfectionnistes seront plus susceptibles d’y être sujettes.


Comment savoir si je fais un burn out ?


- Tu ressens une très grosse fatigue à la fois physique et psychique que même des repos habituels (types congés, week-end) ne peuvent combler.

- Tu as l’impression de ne pas être à la hauteur, que tu ne pourras jamais y arriver, tu ne te sens pas accomplis donc tu te dévalorise.

- Tu adoptes une attitude froide et détachée au travail pour te protéger de la déception ; tu as des sentiments négatifs et cyniques vis-à-vis de ton travail.

- Tu t’agaces vite et te sens irrité.e facilement.

- Tu as du mal à trouver le sommeil, voir tu fais des insomnies. Tu ne fais pas de bonnes nuits.



Quelles sont les solutions pour sortir d’un burn out ?


1. Faire une pause dans ton travail

Tu te rends chez ton médecin et tu lui demandes un arrêt de travail. Il te prescrira autant de temps que nécessaire car c’est une étape importante pour que tu te rétablisses de ce burn out.

2. Prendre du repos

La première étape te donne assez de temps pour que tu puisses enfin te reposer, et récupérer le temps de sommeil dont tu as besoin. C’est aussi un moment où tu vas pouvoir prendre du temps pour toi et faire des choses qui te plaisent.

3. Se faire suivre par un psy

Un psychothérapeute te permettra d’aborder ta vie professionnelle sous un nouvel angle et t’apprendra à retrouver confiance en toi.

4. Définir des nouveaux objectifs professionnels

Avec l’aide de ton psy et de tes proches tu pourras prendre le temps de définir des nouveaux objectifs pour ta vie professionnelle, voire de réaliser une potentielle reconversion.



Si tu as des symptômes de ce type n’hésite pas à prendre le temps de consulter ton médecin pour éviter que cela ne dure.

ARTICLES RECENTS

A R T I C L E S   R E C E N T S 

Tout chaud, tout frais...