DEBUTER EN SALLE DE SPORT –Les erreurs à ne pas faire





On a tous commencer quelque part et généralement ; nos débuts sportifs ne sont pas grandioses – même si on pourrait penser le contraire avec un peu de recul, on se sent un peu honteux-. Alors aujourd’hui, je voudrais t’aider toi qui veux commencer la salle, mais ne veux pas te ridiculiser, toi qui as commencé et sens bien que c’est tout à fait comme ça que ça marche et surtout toi qui continue de faire toutes ses erreurs sans le vouloir vraiment.


Tout ça pour que tu puisses réussir à atteindre ton ou tes objectifs.



ERREUR #1 NE PAS S’ECHAUFFER


Je sais bien que pour certains s’échauffer ; ça paraît ennuyant et pire : inutile. Sauf qu’en fait, sans échauffement bien rôdé et adapté à ton entraînement ; voilà tout ce qu’il peut se passer :


> Dans le meilleur des cas, tu ne seras pas concentré.e.

> Dans le cas du milieu – oui, je ne savais pas comment le nommer, tu seras moins performant.

> Dans le pire des cas, tu risques de te blesser.


Sache que tu ne perdras pas ton temps en t’échauffement, mais, au contraire, il va préparer le(s) muscle(s) qui seront travaillés durant la séance.


Je t’ai déjà concocté un long et clair article sur la question de l’échauffement en t’expliquant pourquoi et comment le réaliser (clique ici ) ; je t’invite à jeter un œil !



ERREUR #2 NEGLIGER LA TECHNIQUE


C’est bien beau d’inventer des nouveaux exercices pour impressionner les collègues de la salle, mais honnêtement, c’est encore mieux de savoir réaliser proprement un exercice fondamental ou de base type squat.

En gros, commence déjà par les exercices qu’on voit le plus souvent en musculation et qui ne demandent pas de se mettre dans une position hyper chelou.


Une fois que tu gères les exercices de base, tu pourras t’amuser un peu plus ! Lorsque tu as un bon mouvement, tu ne te blesses pas et tu ressens le bon muscle.

Surtout que plus tu auras une bonne exécution et plus tu seras capable de soulever lourd.




ERREUR #3 CHARGER TROP LOURD


En parlant de charges ; il y a ceux qui pensent que c’est en portant lourd qu’ils vont immédiatement progresser. Grave erreur !

Préfère mettre léger dans un premier pour justement appréhender et maîtrise la technique avant de passer sur une charge un peu plus lourde.




ERREUR #4 NE PAS AVOIR DE PROGRAMME


On connaît tous ce mec qui s’entraîne 3 fois par semaine pour bosser les biceps et cette fille qui vient tous les jours à la salle pour une séance fessiers. Est-ce qu’on note une quelconque progression ? Probablement pas !


Si ton programme est inexistant ou déséquilibré ; cela peut sur le long terme entraîné soit des déséquilibres musculaires et une moins belle harmonie physiquement, soit -pire- ; des blessures.

On est tous plus ou moins passé par cette phase de penser que si on travaillait tout le temps le même muscle, il évoluerait plus vite, mais ce n’est pas vraiment le cas. Il vaut mieux penser le programme en termes de progression des charges ou de l’intensité.


De même, choisir d’aller à la salle sans programme n’est pas une super idée. Déjà, tu vas perdre du temps à réfléchir à quel exercice tu vas faire et ça partira certainement dans tous les sens. Mais en plus de ça, tu ne peux pas voir ta programmation sur une longue période, ce qui est essentiel pour observer ta progression.




ERREUR #5 TROP S’ENTRAÎNER


Étrangement, le surentraînement est souvent lié aux débutants. Je pense qu’on le comprend très bien : quand on a jamais fait d’activité physique et que du jour au lendemain, on le fait tous les jours ; le corps n’est pas trop satisfait.


Quand on débute en sport ; il faut prendre le temps de se créer une bonne base de travail en apprenant à réaliser parfaitement les mouvements, en ressentant chacun de tes muscles et en écoutant ton corps. C’est une fois cette étape validée que tu vas pouvoir passer à 4 ou 5 entraînements par semaine.


Rappel toi que tu détruis ton muscle pendant une séance et que tu dois donc le reconstruire et c’est pendant tes périodes de repos que le processus va opérer !


Clique ici : c’est l’article que j’avais fait sur le repos en musculation.




ERREUR #6 NE PAS ECOUTER TON CORPS


C’est une des erreurs que je fais encore beaucoup… Et c’est mal.


Ton corps est bien fait ; il est capable de nous envoyer les signaux nécessaires pour nous prévenir de certaines choses : un danger, la faim, la soif, la douleur ou encore la fatigue.

Ca peut-être : avant une séance, tu ne te sens pas concentré.e, tu es fatigué.e et tu ressens que la séance ne va pas passer. Alors il vaut mieux reporter ta séance.

Pendant la séance : tu ressens une gêne, tu as eu une douleur, tu t’es bloqué quelque chose. Alors, il vaut mieux arrêter ta séance et te reposer.

Après une séance : tu n’as pas du tout assumé, tu souffres de partout, tu t’es blessé.e. Alors, il vaut mieux laisser ton corps récupérer soit passivement – en ne faisant rien – ou activement – de l’activité physique douce-.



ERREUR #7 VOULOIR FAIRE COMME LE VOISIN


Au début, on pense – à tort- qu’on fonctionne tous pareils donc qu’on peut tous avoir la méthode de travail et le même entraînement. Or, la vérité, c’est qu’on est tous différents et que nous n’avons pas les mêmes objectifs.


Alors même si ton ou ta voisine d’à côté progresse rapidement et ressemble à ton body goal, ça ne veut pas dire que tu dois faire tous pareil.

Surtout que tu ne sais pas depuis combien de temps cette personne s’entraîne.


Tu es unique donc ton programme doit l’être aussi ; il doit être conçu en fonction de tes envies et tes besoins.


Dans la même idée, il est important que tu comprennes que tu ne dois pas te comparer aux autres, car encore une fois, nous sommes tous singuliers.Donc en fonction de ta morphologie et  de ton anatomie ; tu progresses plus ou moins vite. L’essentiel, c’est que tu évolues.

Ton body goal, ça doit être toi, mais à l’avenir !



ERREUR #8 ÊTRE TROP EXIGEANT.E


Oui, bien sûr quand on débute, on a des étoiles pleins les yeux et on pense que tout est possible.

Mais pour voir une progression, cela demande du temps et donc d’être patient.e.Si tu as de trop grands objectifs, ils vont te paraître inatteignables ; tu risques d’être alors démotivité et peut être même d’abandonner.


Prends le temps de bien maîtriser les mouvements, de connaître les exercices et les méthodes qui te plaisent, d’appréhender ton corps et de le découvrir. Ne t’en demande pas trop, reste à ta propre écoute.

Apprends à aimer le processus autant que le succès qui en découle.



ERREUR #9ECOUTER LES CONSEILS DE TOUT LE MONDE


Chaque a sa vision des choses, tout le monde pense avoir la vérité -vraie ; oui, c’est un pléonasme, mais bon - ; sauf que ces personnes se basent sur leur propre histoire, leur propre expérience et leur propre vécu en oubliant que nous ne réagissons pas de la même façon.


C’est pourquoi tu dois toujours remettre en question ce qu’une personne vient te conseiller. Et voit si cela te correspond ou pas.


Pour exemple ; on m’a déjà reproché mes placements au squat ; or, je suis quelqu’un de très grande donc mon positionnement diffère d’une personne plus petite que moi.

Donc chaque conseil doit être appliqué et modifié en fonction de sa morphologie et de comment on ressent le mouvement.



ERREUR #10 OUBLIER TON HYGIENE DE VIE


Et oui ! Trop de gens se mettent en sport en pensant que ça va compenser la malbouffe qu’ils ingurgitent à longueur de journée. FAUX et plus que FAUX ! Ton hygiène de vie et notamment ton alimentation a un grand rôle à jouer dans la conquête de tes objectifs.


Si tu veux atteindre ton but, il faut que tu penses globale et pas juste « sport ». Faire du sport pour éliminer un repas n’est jamais la meilleure solution. Et il faut se souvenir que manger sain peut être synonymes de plaisir !


Bien au contraire, réapprendre à cuisiner des bons plats, avec des produits de qualité et bon pour ta santé ; il n’y a rien de mieux.

Puis, faire attention à sa santé en règle générale : éviter l’alcool, la cigarette…



C’était enfin la dernière grosse erreur ; il n’y en a pas tant que ça, mais il faut y prêter attention pour éviter de les reproduire !

J’espère que je t’ai un peu aguillé.e ; n’hésite pas à commenter qu'elle a été ta plus grosse erreur de débutant.e en musculation ! Je suis curieuse de le savoir.




ARTICLES RECENTS

A R T I C L E S   R E C E N T S 

Tout chaud, tout frais...