CA Y EST, JE SUIS DEVENUE FILLE AU PAIR (PARTIE 0 : L'envers du décors, mon départ)



" Tu es prête pour le grand départ pour l'Angleterre ?"

Comme vous le savez déjà, je suis devenue fille au pair en Angleterre. Mais cette démarche ne s'est pas faite du jour au lendemain, j'y ai assez réfléchi et j'ai tenté de m'y préparer au mieux. Je vous montre la façon dont j'ai procédé avant mon départ pour être totalement prête !


CONSTRUIRE SON PROFIL


Ce qui me semble être le plus important, c’est que vous soyez honnête pour éviter les déceptions à l’arrivée, mais surtout pour être sûre de trouver une famille qui vous ressemble. Il faut réussir à trouver le juste-milieu entre vous valoriser sans en faire trop et accepter vos défauts sans vous blâmer. Pour moi, il faut vraiment détailler votre profil, car cela montrera votre motivation. Vous devez parler de vos différentes expériences que ce soit du baby-sitting ou en tant qu’animatrice, noter avec quelle tranche d’âge vous avez travaillé, quels sont vos loisirs et vos passions, vos études… Toutes ces choses qui aideront les familles à pouvoir voir si ça peut matcher avec les enfants ou non. Il peut être intéressant de tout de même commencer par un petit résumé qui permette aux familles qui n’ont pas beaucoup de temps de tout de suite comprendre qui vous êtes et pourquoi vous souhaitez partir.

TROUVER SA FAMILLE


Personnellement, je suis passé par le site Aupairworld. Il est assez bien étudié ; vous pouvez vous décrire, noter la ville où souhaiter le plus vous rendre, ce que vous voulez faire ou ne pas faire (tâches ménagère, s’occuper des animaux, faire la cuisine par exemple)… Le site vous propose ensuite des familles qui vous correspondent et à qui vous pouvez envoyer un message. Si j’ai choisi ce site, c’est aussi parce qu’il était gratuit au contraire des « site/agence ». Je pense que si j’étais partie plus loin et plus longtemps, j’aurais préféré m’inscrire dans une agence qui aurait pu m’aider à trouver ma famille et sur qui j’aurais pu me reposer en cas de problème. Or l’Angleterre n’est pas si loin, il me sera plus facile de rentrer si jamais il y a le moindre souci.

PREPARER SON DEPART


J’ai commencé par faire un petit tour sur google maps dans le village où les parents habitent pour déjà une faire une idée d'où j'allais atterir. Je me suis fait une liste de choses à voir dans les alentours de ma maison d'accueil et dans l'Angleterre pour me donner envie de voyager. Comme d’habitude, je me suis fait une liste, dans un premier temps, de tout ce que j’avais envie d’emmener (mes chaussures favorites, ma grosse doudoune, mes cahiers fétiches pour prendre des notes, etc) . Puis une seconde pour noter ce dont j’avais besoin d’acheter avant de partir (des pulls, une valise, des chaussettes, etc). Et enfin, une troisième pour me rappeler toutes les choses que j’avais à faire (demander ma carte d’assurance-maladie, prendre mes rdv médicaux, scanner mes documents importants, etc).

MES PETITS CONSEILS POUR EVITER DE PANIQUER


Ce qui m’a vraiment rassuré, c’est de communiquer avec la famille avant de partir. On s’envoyait des messages au moins une fois par semaine avec parfois des photos. On apprenait déjà un peu à se connaître et cela me semblait essentiel. La maman, Rebecca, a proposé qu'on écrive nos qualités, mais aussi nos défauts, désavantages que nous pouvions rencontrer. Au moins, nous étions plus ou moins préparés et nous évitions les déceptions J’ai mis à jour tous mes documents et essayer de résoudre mes problèmes de santé, car dans un autre pays, c’est toujours plus compliqué. Je me suis bien entourée de personnes aimantes que me soutenait et me disait que tout aller bien se passer.



Toutes ces petites actions ont permis de me rassurer, de commencer à prendre mes marques et de ne pas arriver avec déjà des problèmes à résoudre. J'étais assez organisée pour éviter d'avoir le moindre soucis avant de partir prendre l'avion pour l'Angleterre mais surtout m'éviter toute autre source de stress. Si vous souhaitez faire cette expérience, ne vous poser pas trop de questions et faites-le avant qu'il ne soit trop tard. Let’s go !

ARTICLES RECENTS

A R T I C L E S   R E C E N T S 

Tout chaud, tout frais...