LA CONGESTION


Je ne mettais jamais vraiment posé la question de ce qu’était réellement la congestion, mais après une séance Biceps-triceps où je n’arrivais plus à plier le bras à cause d’un muscle trop gonflé, j’ai finis par me demander ce qui rendait mon muscle comme ça et ce que ça signifiait réellement. Alors j’ai, comme d’habitude fait mes petites recherches.



LA CONGESTION, C’EST QUOI ?

C’est un afflux de sang dans une partie du corps. En général après avoir réalisé une série longue avec une charge légère (mais ce n’est pas toujours vrai). Les nombreuses répétitions vont augmenter la pression dans le muscle et les vaisseaux sanguins. Ce qui va produire une sortie de plasma sanguin hors des vaisseaux qui iront se fixer dans l’espace entre les cellules du muscle. D’où l’aspect gonflé ; tant que le plasma n’est pas évacué la congestion est toujours présente. Les muscles sont gonflés par le sang et sont plus volumineux qu’au repos, mais cet effet ne dure rarement bien longtemps et s’estompe petit à petit. Cet afflux sanguin produit un effort de contraction afin de ravitailler le muscle en O2 et en nutriments nécessaires pendant l’effort.



CA VEUT DIRE QUOI CONCRETEMENT ? BONNE SEANCE OU PAS ?

Bien que certains disent le contraire la congestion n’est pas forcément signe de bonne séance et encore moins de construction musculaire. Le muscle ne devient pas plus fort à cause de la congestion et ne construit pas non plus de tissu musculaire. Il ne faut pas donc penser qu’il s’agit d’une preuve de future croissance musculaire.

Mais il paraît que la congestion pourrait tout de même participer indirectement à la construction du muscle, car elle permet d’améliorer les apports de nutriments. Même si ça ne veut pas dire forcément prise de masse, car la congestion peut être obtenue par différents types d’entraînements (pas toujours orientés vers la prise de muscle). La preuve est là : la congestion apparaît plus souvent lors des séries longues et charges légères tandis que pour la prise de masse, on préféra des charges lourdes et séries courtes.

Si vous n’êtes jamais congestionnés, il peut tout de même être utile de revoir votre entraînement notamment pour les intermédiaires. L’absence de congestion peut être liée au surentraînement, à mauvaise alimentation ou récupération. Parfois même à un déséquilibre musculaire (s'il ne s’agit que d’un seul muscle).


D’après ce que j’ai cru comprendre au travers de mes recherches, la congestion peut aider indirectement le muscle à récupérer en lui apportant les nutriments essentiels, mais elle ne signifie pas toujours "bonne séance" (vous pouvez mal exécuter votre mouvement, mais être congestionné). Elle est tout de même signe que vous avez fait travailler votre muscle alors soyez contents quand vous l'êtes et pas inquiet si vous ne l'êtes pas. Congestionnez !

ARTICLES RECENTS

A R T I C L E S   R E C E N T S 

Tout chaud, tout frais...