LES COURBATURES, TOUJOURS SIGNE DE BON ENTRAÎNEMENT ?


Je me suis toujours posé la question de ce qu'était les courbatures et ce qu'elles signifiaient réellement. On entend des millions de choses à propos d'elles et je voulais en apprendre plus sur les fondements de ces dires.




C'EST QUOI LES COURBATURES ?

« Sensation de fatigue douloureuse due à un effort prolongé ou à un état fébrile ». En fait, c’est une sensibilité, une raideur et des douleurs musculaires qui sont déclenchés généralement par une activité physique ou un geste répété. Les courbatures arrivent entre 12h et 48h après le travail physique.



POURQUOI LES COURBATURES ?

Les courbatures sont dues au manque d’habitude du corps par rapport à certains exercices et/ou certaines charges, après un effort inhabituel ou trop intense. Ce sont des micro-traumatismes musculaires résultant en de micros-lésions du tissu. Après ça, l’organisme déclenche une réaction inflammatoire pour réparer ces micro-déchirures des fibres musculaires. En plus, le travail musculaire produit des déchets métaboliques qui restent dans le muscle et créent des douleurs. Souvent dues aux contractions musculaires excentriques, c’est-à-dire une combinaison simultanée de mise en tension du muscle par son étirement. En gros, le mouvement de certains muscles est freiné par les muscles opposés à ce même mouvement. Le muscle travaille en résistance à une charge plutôt qu’en la soulevant. Attention, les courbatures arrivant entre 12 et 48h après une activité physique, ça n’a rien à voir avec l’acide lactite qui est très rapidement produit sous forme d’une sensation de brûlure, mais disparaît vite. Elles provoquent une baisse de force et d’amplitude.



QU'EST-CE QU'ON FAIT ?

Pour commencer, ça ne sert à rien de prendre des anti-inflammatoires. Le mieux, c’est de laisser le processus de cicatrisation aller à son terme. C’est comme ça que le muscle deviendra plus fort et pourra accepter les prochaines séances. De même que de faire des étirements très excessifs qui peuvent endommager le muscle déjà détruit.

Donc le mieux, c’est de prendre des douches chaudes, bien se reposer, penser à s’hydrater et correctement s’alimenter pour accélérer le processus.

Pour les éviter, il faut bien penser à s’échauffer avant l’effort et s’étirer après l’effort.




FAIRE DU SPORT AVEC DES COURBATURES ?

Rien ne dis que faire du sport avec des courbatures est dangereux, il est même conseillé d’avoir une activité physique légère pour aider à accélérer le processus de cicatrisation et éliminer les déchets dans les muscles. Mais il ne faut pas créer de douleurs excessives, le mieux, c’est donc de diminuer l’intensité de votre séance. L’intéressant, c’est de connaître son corps et ses limites pour savoir quand on doit arrêter.

A savoir que c’est l’alternance micro-traumatisme/reconstruction qui permet de gagner des muscles. C’est pour ça qu’on dit que la masse musculaire se construit en dormant, car l’organisme répare les fibres musculaires cassées pour qu’elles soient plus fortes et plus grosses. C’est pourquoi vous devez laisser 48h avant de travailler le même muscle.

Autre chose à savoir, les courbatures ne sont pas forcément synonyme d’une bonne séance, elles veulent juste dire que vous avez intégré des nouveaux exercices, pratiquer une séance très intense avec de nombreux exercices excentrique (comme vus plus). Ce qui signifie que vous pouvez très bien faire une bonne séance et ne pas avoir de courbatures, signe que votre corps a bien encaissé la séance que vous avez faîtes.




Après avoir répondu à toutes ces questions, j'espère que j'aurais réussi à vous aiguiller autant que moi sur le sujet. Et j'ai été heureuse d'apprendre que ne pas toujours avoir de courbatures n'était pas mauvais signe mais que cela pouvait signifier que votre corps devenait plus fort.

ARTICLES RECENTS

A R T I C L E S   R E C E N T S 

Tout chaud, tout frais...