LES ELASTIQUES – BANDES DE RESISTANCE ONT CONQUIS MON CORPS




Il y a un mois, j’ai craqué pour les bandes élastiques de Karoline Ro que j’ai commandé avec un guide d’exercice. Directement reçu et déjà, je fonçais à la salle pour les tester. Je voulais voir par moi-même pourquoi toutes les fitgirls aimaient tant cet outil. Et je l’ai adoré aussi, je ne le quitte plus.


POURQUOI LES ADOPTER ?

S’échauffer / Utiliser en pré-fatigue : Je n’ai jamais vraiment aimé m’échauffer mais grâce aux bandes je peux préparer ma séance sans charger lourd mais en travaillant quand même. Les élastiques préparent – mieux qu’un entraînement au poids du corps- à porter de lourdes charges (d’autant plus pour les articulations) et surtout prévient des blessures.

Ressentir / cibler : Moi qui avait du mal à ressentir mes fessiers sur certains exercices (poly articulaires, notamment), les élastiques m’aident vraiment à cibler le muscle que je souhaites travailler.

Apprendre : J’ai réussi à passer le cap du hip trust qui me faisait si peur, en passant d’abord par la réalisation à l’élastique.

Temps de récupération actif : Je les utilise beaucoup lors de mes récupérations pour augmenter le temps de travail sans trop en abuser et – encore fois- pour bien cibler le muscle que je souhaite durant l’exercice.

Tension continue et résistance variable : Ce que j’aime avec ces bandes, c’est de pouvoir choisir la résistance adaptée au mouvement à réaliser. On peut donc là aussi – comme les charges - augmenter sa résistance (on parle de charge progressive). Mais surtout d’être tous les temps sous tension, c’est-à-dire que notre muscle est toujours en activité.

Intensifier : Grâce aux bandes, vous pourrez intensifier certains exercices avant de passer à de charges plus lourdes.

A emmener partout avec sois : Si vous partez en vacances, vous pouvez vous entraîner partout ou que vous n’allez tout simplement pas à la salle, c’est un matériel qui peut vraiment vous être utile pour progresser et augmenter la difficulté.

Il existe quelques inconvénients évidemment, mais ils sont moindres. C’est un peu plus compliqué de déterminer quelle charge on utilise quand on travaille à l’élastique. Bien qu’il existe une multitude d’exercices à réaliser aux bandes, il faut parfois faire des compromis pour réaliser une séance. Si vous voulez gagner en muscle, vous serez tout de même obligé de passer sur un travail avec des charges lourdes pour ne pas stagner. Et comme tout matériel, elles peuvent se fatiguent donc se détendre.

Pour moi, c’est devenu un inévitable qui me suit partout durant mes séances. Je recommande largement d’utiliser ses bandes de résistance pour concevoir vos séances ou pour les intensifier. Comme moi, vous pouvez opter pour un programme avec un guide d’exercices qui vous permettent de bien utiliser les élastiques ou tout simplement aller voir sur le net. NE RÉSISTEZ PAS !

ARTICLES RECENTS

A R T I C L E S   R E C E N T S 

Tout chaud, tout frais...