MES METHODES POUR REUSSIR SON ANNEE SCOLAIRE



J’ai repris les études en septembre 2020 après 2 années d’arrêt (1 an de fille au Pair et 1 an de Service civique) et une des choses qui m’inquiétait été de ne pas réussir à retrouver le rythme et d’arriver à gérer mes études et mes projets personnels à côté. Après ces 6 mois, je peux dire que j’ai plutôt bien trouvé le rythme qui me permet de gérer sur tous les plans ; et c’est le sujet du jour. Je vais te donner mes trucs et astuces qui m’aident au quotidien pour réussir mon année scolaire.


> Avoir une bonne hygiène de vie (sommeil, activité physique, alimentation)

Bon, tu vas te dire « Venant d’une coach sportive aussi», c’est logique ! Mais c’est tout aussi vrai. Ce que je veux dire par là, c’est que tu ne dois pas négliger ton état physique pour réussir ton année. D’ailleurs ça serait contradictoire. Pourquoi ? Tout simplement, parce que la mal bouffe, le manque de sommeil et d’activité physique te fatigue, te mine le moral et créé un cercle démotivant d’inaction.

Être en mouvement, avoir un cycle de sommeil régulier et prendre le temps de bien manger sont les 3 clés essentielles pour être en bonne santé et donc être en capacité de tout donner pour tout le reste !


> Se fixer des objectifs

Faire une formation pour avoir un diplôme n’est à mon sens pas suffisant comme objectif. Que cela va-t-il t’apporter ? Pourquoi as-tu choisi cette formation n’est pas une autre ? Que vas-tu en tirer ?

Et puis, ensuite réussir à définir tes sous-objectifs avec précision à atteindre pour gravir chacun des échelons jusqu’à l’obtention de ton diplôme. Quelles sont les tâches à prioriser ? Les missions qui reviendront à chaque jour ?

Bien que ton objectif final reste le même, tu devras quand même faire des petits bilans pour observer ta progression, féliciter tes succès et réorienter tes objectifs.


> L’organisation

Pour moi, c’est l’une des principales règles pour ta réussite – J’ai d’ailleurs déjà écrit deux articles sur l’organisation, le premier sur comment réussir à être organisé et le second sur mes outils pour rester organisée ; je t’invite à les lire si tu en as besoin-.

Quand je te parle d’organisation scolaire, je ne peux pas manquer te parler du fait anticiper, de prévoir !

Je ne crois pas que tout faire la vieille pour le lendemain soit la solution. Certains utilisent cette manière car ils « bossent mieux sous la pression ».

Mais je reste convaincue que l’option de s’avancer reste tout de même préférable. Avec cette façon de travailler, tu as le temps d’estimer et d’évaluer le temps de travail dont tu auras besoin pour l’exercice demandé ; tu pourras donc prendre le temps nécessaire pour le réaliser au mieux. Plutôt que de le faire en stressant et de fait, mal.

En plus, avec cette méthode ; tu as l’opportunité de poser des questions au prof, si tu sèches et reste bloqué.e.


> Rigueur, régularité, discipline

Être organisé.e te permet du coup, de tenir un certain rythme de travail en prévoyant à l’avance tes journées. C’est ce qui te permettra aussi d’être régulier dans tes devoirs en séparant les tâches sur toute la semaine au lieu d’une journée consacrée uniquement à l’école.

Mais en ce sens, l’organisation n’est plus suffisante ; il faut passer au stade au- dessus. Il s’agit d’être discipliné, c’est là que ton objectif va aussi te pousser. Si tu as bien pris le temps de comprendre le pourquoi du comment et que tu le fais vraiment pour toi et pas uniquement pour les autres ; normalement la discipline et la rigueur viendront d’elles-mêmes.

Mais j’ai toujours tendance à penser que la rigueur comme la discipline sont aussi des choses qui peuvent s’apprendre pour devenir des habitudes.

Et personne n’a dit qu’il était facile de se créer une habitude. Il faut avoir beaucoup de volonté dans un premier temps pour la concevoir et s’y tenir.


> Écouter les remarques des profs / poser des questions / faire bonne impression

Est-ce que tu avais déjà remarqué les élèves n’étaient jamais contents quand les profs leurs faisaient des remarques ? Ca peut se comprendre mais c’est parce qu’ils les prennent personnellement.

En vérité, ils devraient voir les choses de cette manière : ne pas se dire qu’il s’agit d’une remarque mais plutôt d’un retour. Ensuite, ils devraient apprécier le retour car cela signifie que le prof a vraiment pris en considération son travail et a estimé que l’élève pouvait encore mieux faire car il en avait les ressources.

Quand les profs te font des remarques, ils ne cherchent pas à te descendre au contraire ; ils veulent te pousser plus haut car ils savent que tu en es capable.

Crois-moi, un prof qui ne fait plus de remarques est plus inquiétant qu’un prof qui t’en fait beaucoup. Ca veut d’une façon ou d’une autre dire qu’il n’a plus espoir que tu progresses – a part, si ton travail est déjà parfait bien sûr ! –

Une des choses primordiales pour ma part est de ne pas rester avec des questions sans réponses. Les profs sont là pour ça – et en général, ils apprécient les élèves qui posent des questions car cela signifie qu’ils sont investis.

Une dernière chose : la première impression est souvent celle qui reste – en tout cas, elle reste un petit moment. C’est pourquoi je te conseille pour les premiers cours de ne pas faire de vagues, tout en restant fidèle à toi-même bien évidemment. Plus les jours passeront et plus tu pourras te sentir plus à l’aise avec le prof.


> La gestion du stress

Avoir du stress, c’est tout à fait normal. Je te dis souvent que tout ce qui te fait peur compte vraiment – c’est un peu la même idée pour le stress-.

C’est souvent ce stress qui va te pousser à te dépasser et à faire de grandes choses pour réussir.

C’est quand le stress devient angoisse qu’il faut tout de suite mettre la machine sur arrêt. J’ai connu des grosses périodes d’angoisses et même si j’ai toujours été bosseuse ; cela m’a plongé dans une sorte de burn-out qui me donnait envie de rien et qui me faisait me sentir vraiment comme une moins que rien.

C’est pourquoi je pense qu’il reste important d’apprendre à reconnaître et faire la différence entre un bon stress, d’un mauvais stress. Et surtout de savoir quoi faire en cas de mauvais stress pour enrayer la machine avant qu’il ne soit trop tard.


> Savoir prendre des pauses

Et quand je parle d’enrayer la machine ; je veux dire FAIRE DES PAUSES – je l’écris en gros ; car même pour moi ça reste encore compliqué-. Il est dit que l’on arrive à être vraiment concentré pendant un 20aine de minutes ; ce qui est très peu au final. Au-delà de ce temps, il devient plus difficile de ne pas se disperser.

C’est là que les pauses vont jouer leurs rôles pour t’aider à relâcher un peu pour pouvoir mieux y retourner.

Je te recommande grandement d’utiliser la méthode POMODORO qui consiste à te focaliser sur une tâche pendant 25 minutes sans aucune distraction puis de prendre 5 minutes de pauses avant de reprendre pour 25 minutes et ainsi de suite.

Je l’ai testé et l’utilise très souvent et je l’approuve totalement !


> Bien s’entourer

En développement personnel, on dit bien souvent que nous sommes la sommes des 5 personnes qui nous entourent. C’est bien pour ça que je fais une partie sur le sujet ! Prends bien le temps de choisir les personnes avec qui tu veux passer ton année. Certaines personnes te tireront vers le haut car elles seront travailleuses, auront envie de réussir et feront passer la réussite scolaire dans leurs priorités quand d’autres te tireront vers le bas, préféreront privilégier les sorties aux devoirs, faire à la fête au lieu de réviser et n’auront surement pas conscience de leurs échecs.

Ça peut paraître un peu égoïste de faire le choix de ne plus passer du temps (en tout cas à l’école) avec certaines personnes mais c’est parfois essentiel et il ne faut donc pas s’en vouloir.



Voilà, les grandes clés pour réussir son année d’après moi ! Qu’aurais-tu a rajouter ?

ARTICLES RECENTS

A R T I C L E S   R E C E N T S 

Tout chaud, tout frais...