REUSSIR A BOOSTER SA SEANCE



Bien que j’ai toujours eu envie d’aller m’entraîner, j’ai déjà ressenti une sorte d’ennui, qu’on appelle plus communément « routine ». Et quand la routine s’installe, ce n’est pas toujours bon… Mais aujourd’hui, j’ai trouvé des solutions pour contrer l’ennuie et réussir à toujours m’éclater quand je vais au sport.



UTILISER LES DIFFERENTS MATEREIL DISPONIBLES

Lorsque j’ai commencé à aller au sport, je travaillais uniquement sur machines, mais c’est devenu ennuyant après quelques semaines… Faire du sport en salle ne signifie pas que vous devez vous restreindre à travailler uniquement avec les machines.

Vous pouvez choisir de faire des exercices au poids du corps avec des répétitions plus longues ou prendre les poids/barres libres pour effectuer votre exercice.

Mais il existe aussi les bandes/élastiques que je trouve utiles pour travailler en pré-fatigue en début de votre séance ou en post-séance pour bien cibler le muscle.

La gymball ou medecine ball qui peuvent être intéressantes à intégrer dans vos séances abdos.

Les sacs de musculation qui sont très pratiques pour les fentes marchées ou encore les kettlebell. Autant de matériel que vous permettent de modifier votre entraînement en fonction de vos besoins.




VARIER SA SEANCE

J’aime la difficulté, je n’aime pas quand ça devient trop facile.

Votre corps s’habitue à ce que vous lui proposez, il n’aura donc plus aucune crainte de réaliser l’entraînement que vous lui avez fait subir pendant un mois déjà.

Commencez déjà par varier vos tempos : effectuer le mouvement sur 3 secondes au lieu d’une, rester en contraction pendant 5 secondes. Cela ajoutera un peu de challenge.

Remplacez un exercice par son équivalent ou un dérivé : faites des fentes marchées avec sac au lieu de faire des fentes statiques à la barre guidée.

Modifiez vos temps de pauses ou travailler en biset/triset (travailler deux exercices à la suite, sans temps de pause) que ce soit pour achever le même groupe musculaire (exercices avant épaules en biset avec arrières épaules) ou sur différents groupes musculaires.

Certains pratiquent aussi des séances sous forme de circuit sans pause où ils exécutent les exercices les uns à la suite des autres sans s’arrêter et prennent une pause à la fin. L’inconvénient de cette méthode, c’est qu’il faut pouvoir avoir la disponibilité du matériel dont vous avez besoin.

Augmentez vos charges ou portez plus légers.

Réalisez plus ou moins de répétitions ou en séries pyramidales 12 – 10 – 8 – 6 répétions au augmentant vous charges et 6 – 8 – 10 – 12 en diminuant.

Intégrez des exercices de pré-fatigue (souvent des exercices d’isolation) pour cibler le muscle dès le début de votre séance en prévisions des exercices poly articulaires ou de post-séance pour faire travailler votre muscle jusqu’au bout. Enfin, vous pouvez aussi tester de nouveaux sport : la natation, le crossfit ou même les cours en groupe ou varier votre environnement, travailler aussi bien en intérieur qu’en extérieur, vous donnera un nouvel air.




MAIS ENCORE…

Et oui, on ne s’arrête pas là ! Parfois pour repartir sur de nouvelles bases encore plus solides et plus motivée que jamais, il faut prendre du temps pour sois et laisser à son corps le temps de reposer. Surtout quand le sport devient une obsession et qu’on finit par trop s’entraîner. Une des choses qui m’a réellement aider à booster mes séances et me sentir vraiment au taquet pendant mes entraînements, c’est lorsque j’ai commencé à manger plus et mieux (en fonctions de véritables besoins). Je me sentais plus forte et surtout moins fatiguée. De plus, j’ai eu envie de cuisiner plats à la fois bons, sains, sans gluten et lactose (SII) qui m’aideraient pour atteindre mes objectifs sportifs, un vrai défi, mais j’ai beaucoup appris. Pensez aux séances abdos et hiit qui peuvent vous faire une coupure avec vos séances musculation tout en vous faisant tout de même travailler.





Avec toutes ces méthodes, j’arrive à varier mes séances et ne plus ressentir la moindre routine ou ennuie. Je choisis en fonction de mon humeur, ma fatigue, mon état physique… Autant de solutions qui me permettent de m’adapter à chaque situation. Mais comme toujours, se redemander pourquoi vous le faites et si c’est ce que vous voulez vraiment. Faire du sport doit avant tout être un plaisir. BOOSTEZ VOUS !

ARTICLES RECENTS

A R T I C L E S   R E C E N T S 

Tout chaud, tout frais...