TRANSFORMER SA VIE




Nous pouvons modifier n’importe quel aspect de notre vie !

Et oui, ca peut paraître utopiste, mais tout le monde peut le faire en suivant ces quelques petites étapes.

1 . Décider de ce que l’on veut vraiment et de ce qui nous empêche pour l’obtenir.

On obtient toujours ce sur quoi on se concentre. Plus vous serez précis et plus vite vous obtiendrez votre demande. Mais pour ça, il ne fait pas avoir peur du changement.

2. Trouver la motivation pour réussir à associer de la douleur à ne pas changer et du plaisir au changement.

L’idée de changer doit devenir une motivation pour vous, elle ne doit pas être vu comme une contrainte. Vous devez réussir à créer un sentiment d’urgence pour le changement et pour réussir à aller jusqu’au bout de votre changement. Souvent, on opère un changement quand certaines limites ont été dépassées et que la douleur devient trop présente.

Un des plus gros problèmes que nous pouvons rencontrer, ce sont nos émotions ambiguës ; c’est le fait de faire des associations douleur et plaisir (le fameux « et si »). Au final, on finit par être hésitant et ne pas prendre de véritable décision.

Il faut arrêter de se dire « je devrais ou j’aimerais changer » mais « je dois changer ». Sans réfléchir au "comment", mais plutôt au "pourquoi", car c’est ça qui nous donne la force de changer. Car la grande douleur vient de l’intérieur, nous sommes capables d’accepter les pressions de l’extérieur, mais pas de déroger à nos idéaux.

3. Abandonner notre modèle limitant.

Si nous voulons avoir de nouveaux résultats alors nous devons arrêter d’agir de la même façon qu’avant et donc changer de méthode. Pour ça, on doit faire quelque chose auquel on ne s’attend pas, installer du doute, brouiller les schémas…

4. Trouver un nouveau modèle dynamisant.

Si nous ne faisons pas attention à trouver un modèle dynamisant alors le changement ne sera que transitoire et nous reprendrons nos anciennes méthodes. Il faut combler le vide laissé par nos anciens schémas en adoptant de nouveaux qui nous donnent les avantages (des anciens schémas) sans les désagréments. Sachez que la pression ne donne pas de changement durable.

5. Reproduire le nouveau modèle jusqu’à ce qu’il devienne constant.

Il faut réussir à se conditionner, c’est-à-dire répéter un acte autant de fois que possible, tout ça en donnant une grande intensité émotionnelle pour que cela devienne une habitude. Pour renforcer, le conditionnement, il faut penser à se récompenser. Si on ne le fait pas, le changement est voué a échouer.

6. Mettre son modèle à l’épreuve.

Tester le modèle pour s’assurer qu’il est efficace et s’adapter s’il y a des « réglages futurs » à mettre en place.

Les changements mettent un peu de temps à se mettre en place, mais en suivant ce plan nous pouvons changer n’importe quel aspect qui nous cause de la douleur et le remplacer pour du plaisir. CHANGEZ !

ARTICLES RECENTS

A R T I C L E S   R E C E N T S 

Tout chaud, tout frais...